visite des serres de Cavanac

Publié le par Blog de l'école d'Alairac

 

 




Le jeudi 25 juin, nous sommes allés visiter les serres de Madame Villa à Cavanac. Après les plantations faites en classe, nous voulions découvrir son métier et les enfants lui ont posé de nombreuses questions.





Madame Villa a accueilli toutes ces interrogations avec gentillesse, patience, humour et nous a appris beaucoup de choses.


Voici, dans le désordre, les questions que les élèves avaient préparées et la réponse qui leur a été faite.

Camille : Qu'est-ce que tu fais comme métier ? Horticultrice

Lou : Est-ce que ton métier est dur ? Oui, c'est pénible, les choses sont lourdes, c'est physique...

Dorian : Comment avez-vous appris ce métier ? A l'école, au Lycée Charlemagne puis avec des stages.

Emma : Pourquoi avez-vous choisi ce métier ? Depuis toute petite, j'adorais les fleurs et je voulais faire ça, j'étais toujours dehors en train de m'occuper des fleurs.

Solène : Pourquoi aimez-vous les plantes ? Parce que c'est beau.

Firdaous : Aimez-vous votre métier ? Oui, beaucoup

Maîtresse : Qu'est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ? J'aime tout. C'est une passion.

Gabriel : Est-ce que vous adorez vos plantes ? Oui, je les aime toutes, mais certaines plus que d'autres, mais je ne leur dis pas pour ne pas leur faire de peine.

Aurélien : Est-ce que vous faites les mêmes fleurs tous les ans ? Non, la plus grande partie reste la même mais il y a tous les ans de nouvelles variétés de fleurs, de couleurs...

Anaïs : Est-ce qu'il y a des plantes carnivores ? Non, ici il n'y en a pas, on ne peut pas tout faire. Il y a déjà 300 sortes de fleurs, ce n'est pas possible d'en faire plus.

Candice : Quelles sortes d'arbres y a-t-il ? Il n'y a pas d'arbres, parce que ce n'est pas possible de tout faire. Faire pousser des arbres c'est un autre métier : c'est le pépiniériste qui fait pousser les arbres. Ici, nous faisons des arbustes et des plantes grimpantes.

Anaïs : Est-ce que vous êtes aidée ? Oui, il y a deux filles qui travaillent avec moi, nous sommes 3 femmes sur l'exploitation.

Anthonin : Quelle est la surface des serres ? 2000 mètres carrés, c'est beaucoup pour 3 personnes.

Lilian : Comment tu as eu les graines ? J'achète les graines à un monsieur qui ne fait que ça (un obtenteur)

Anthonin : Est-ce qu'il y a des plantes qui ne s'ouvrent que le matin ou que le soir ? Il y a des plantes qui ne s'ouvrent que le soir, mais il n'y en a pas ici. Sur les 300 variétés que nous faisons pousser, environ une dizaine se ferment le soir.

Est-ce qu'on arrose les plantes tous les jours ? Non, on arrose tous les deux jours quand il fait chaud, mais les plantes n'aiment pas manquer d'eau mais elles n'aiment pas non plus s'il y en a trop.

Quelle est la première chose que vous faites le matin en arrivant ? Pour chaque journée, j'ai un programme, chaque matin, je sais ce que je vais faire, mais en arrivant je fais le tour des serres pour voir s'il y a quelque chose de spécial.

Anthonin : Est-ce que vous avez un bon salaire ? Non, je ne gagne pas beaucoup, je suis loin du salaire minimum, je travaille de 6 heures du matin à 22 heures le soir, mais j'ai le plaisir de faire ce que j'aime.

A qui vendez-vous vos fleurs ? Je vends sur les marchés (Carcassonne, Limoux...), sur place ici et dans les écoles, comme à Alairac.

Anthony : Comment plantez-vous vos graines ? On met les graines dans des petits pots. Avant on le faisait à la main mais notre travail est beaucoup plus facile depuis que nous avons la rempoteuse (voir photos), c'est plus rapide et moins fatigant.

Manon : Comment avez-vous construit les serres et les tunnels ? Les serres ont été construites par mon papa, il y a 40 ans. Il fabriquait des terreaux (tourbière) et il voulait les tester, alors il a construit les serres. Les tunnels ont été construits arceau par arceau, et fixés avec des boulons. Lors de la tempête de cet hiver, nous avons eu très peur, j'ai colmaté tout ce que j'ai pu car si le vent arrive à entrer il arrache tout. Mais nous n'avons pas eu de dégâts importants.

Athéna : Est-ce que les plantes ont bien poussé cette année ? Le début de l'année a été difficile car il n'a pas fait beau puis finalement ça a été.

Après les questions des élèves, nous avons visité l'entreprise.

Madame Villa nous a montré la rempoteuse et l'a fait fonctionner.

 












Elle nous a expliqué le rôle de l'extracteur, qui permet de rafraîchir les serres en faisant sortir l'air trop chaud.
Elle nous a aussi montré l'endroit où les plantes attendent en plein air quand elles sont assez solides pour rester dehors sans protection.

Elle a fait marcher le goutte à goutte, qui arrose goutte à goutte les plantes grâce à un réseau de tuyaux et de petits tubes qui distribuent l'eau aux plantes.











 






Madame Villa nous a offert à tous une plante et un jus de fruits bien apprécié par cette belle matinée.

Merci d'avoir bien voulu partager avec nous un peu de votre passion.

Publié dans classe de GS-CP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article